La location longue durée mieux encadrée sur Paris

Bonne nouvelle pour tous les propriétaires de logements mis à la location sur le marché : France inter annonce, via un entretien avec un acteur majeur de la location entre particuliers, que tous les propriétaires n'ayant pas l'autorisation de louer leur bien plus de 120 nuitées par an seront exclus de ce type de plate-forme.
 
Le processus est en place depuis peu et s'appliquera dès janvier 2018 dans les quatre premiers arrondissements de Paris  (Ier, IIe, IIIe et IVe). Un bon début, qui laisse entendre une mise en conformité des acteurs économiques du logement à la nuitée et qui devrait s'entendre aux autres arrondissements parisiens en 2018.
 
Le plafond de 4 mois (120 nuitées) est fixé par la Mairie de Paris et vise à installer un tourisme "responsable et durable" sur la capitale et asainir le marché, qui était de plus en plus défavorable aux propriétaires en location classique longue durée.